Jean Dewael est célibataire. Il loue une petite maison à la campagne depuis des années. Chaque mois, Jean paie 640 euros de loyer. Jean rêve de sa propre maison. Mais il pense que son salaire mensuel de 2.600 euros ne suffirait pas pour rembourser chaque mois un crédit hypothécaire. Et il ne dispose de pratiquement aucune épargne. Un jour, une maison est mise en vente dans son quartier. Prix : 120.000 euros. Jean se demande si ce serait faisable pour lui. Il s'adresse à Auxifina.
 

Combien Jean doit-il emprunter ?

Il appelle l'agence Auxifina et explique son cas à notre collaborateur Johan. La maison coûte 120.000 euros. Les frais de notaire et droits d'enregistrement se montent à 13.000 euros. Jean devra donc emprunter 133.000 euros, parce qu'il ne dispose pas d'une réserve d'épargne. Johan part en quête d'une solution...
 

Deux crédits hypothécaires… et pourtant, Jean ne paie pas plus que son loyer actuel.

Pour Jean, la solution consiste à prendre deux crédits hypothécaires : un pour les 120.000 euros de la maison et un autre pour les frais de notaire et les droits d'enregistrement, de 13.000 euros. Jean devra donc emprunter 133.000 euros en tout. Résultat ? Pour les deux crédits, Jean rembourse par mois le même montant que le loyer de sa maison actuelle. De locataire, Jean va devenir propriétaire, pour le même prix !
 

Mais attention, il n'est pas évident de tout emprunter.

Ce n'est pas facile d'emprunter à la fois pour l'achat de la maison et les frais supplémentaires. Les prêteurs son plus stricts avec ce type de crédit hypothécaire. Ils contrôlent très attentivement vos possibilités de rembourser ce crédit. Ils vérifient si vous avez encore d'autres crédits, si vous disposez de revenus tables et s'il vous restera une marge suffisante pour vivre si vous devez rembourser un crédit. 
 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos crédits hypothécaires ?

Alors, contactez vite votre agence Auxifina. Ou complétez ce formulaire, cela ne vous prendra que deux minutes. Nous vous contacterons rapidement pour un rendez-vous.