Accélérateur de rêve

Auxifina est bien plus qu’un simple prêteur, c’est votre partenaire dans la réalisation de vos rêves et envies.

Acheter sa voiture Les Pièges à éviter

Acheter sa voiture Les Pièges à éviter

L’automobile est la 2ème plus grosse dépense d’un particuliers, juste après le logement. Découvrez toutes nos astuces pour réussir l’achat de votre prochain véhicule et réaliser de belles économies.

Vous avez décidé d’acheter une voiture prochainement ?
Voici comment éviter les mauvaises surprises et négocier son prix facilement.

#1

Sélectionnez le bon constructeur

Certains constructeurs sont plus généreux que d’autres et chaque marque a sa propre politique sur les remises.

Les constructeurs Allemands sont connus pour être très durs en affaire, il en va de même pour les constructeurs de citadines branchés, conscients de leurs succès.

À l’inverse, les marques françaises et d’Europe de l’est sont généreuses, et plus particulièrement avec les modèles les moins populaires sur lesquels on peut réaliser de très bonnes affaires !

#2

CHOISISSEZ BIEN LE MODÈLE

Choisissez le bon modèle et surtout au bon moment ! La voiture que vous convoitez va bientôt être liftée, restylée, voire même remplacée ?

C'est le moment idéal pour acheter la version actuelle (en fin de vie) : les concessionnaires souhaitent souvent s'en défaire le plus rapidement possible et proposent alors des ristournes conséquentes.

Astuce : Les modèles des constructeurs sont renouvelés régulièrement, tous les 2-3 ans pour un restylage et tous les 5-6 ans pour une refonte totale.

#3

FAITES JOUER LA CONCURRENCE

Pour bien négocier votre future voiture, il faut comparer. Demandez des devis pour des modèles équivalents chez les constructeurs concurrents et renseignez-vous sur les offres et promotions en cours.

Cela vous permettra de négocier plus aisément avec le commercial qui sera contraint de s'aligner avec l'offre de son concurrent !

#4

NE VOUS PRÉCIPITEZ PAS

Les vendeurs de voiture sont réputés pour être de fins psychologues et repèrent immédiatement le client pressé ou enjoué. Ne montrez jamais au vendeur qu’un véhicule vous intéresse ou que vous êtes pressé d’acheter, cela pourrait compromettre la négociation.

Le mieux est de jouer à l’indécis et de parler d’un modèle concurrent qui offre un rapport qualité/prix/équipement plus intéressant : dans la plupart des cas le vendeur vous proposera lui-même une remise !

#5

GUETTEZ LES OFFRES SPÉCIALES

Régulièrement, les constructeurs proposent des offres spéciales sur des modèles particuliers en série limitée. Généralement bien équipés et affichés à des tarifs attractifs, il s'agit de très bonnes affaires ! Soyez patient et attendez la bonne affaire !

Astuce : Les portes ouvertes, salons, foires et autres manifestations commerciales sont également propices à la négociation et à l'achat de séries spéciales.

#6

DEMANDEZ PLUS D’ÉQUIPEMENTS

Si le vendeur refuse de vous accorder une promotion sur le prix global (c’est souvent le cas pour les voitures d’entrée de gamme ou les « stars » que tout le monde s’arrache), négociez des équipements supplémentaires : Air conditionné, GPS, sellerie cuir… Les accessoires « cadeaux » sont facilement accordés par les vendeurs.

Astuce : N’hésitez pas à demander une extension de garantie ou un contrat d’entretien. À long terme, ces services offerts s’avèrent très rentables.

#7

N’ACCEPTEZ PAS DE CADEAUX EMPOISONNÉS

Si des équipements vous sont proposés gracieusement à défaut d'une baisse sur la note globale, veillez à ce que ces derniers vous soient réellement utiles. Un moteur de 110 chevaux pour le prix d'un 90 est certes intéressant sur le plan des performances mais l’est nettement moins en ce qui concerne la consommation de carburant, l’assurance ou encore l’entretien.

#8

ATTENDEZ NOËL … OU L’ÉTÉ !

Les 4 mois les plus favorables pour acheter un véhicule sont : Août/Septembre et Décembre/Janvier. Août et Septembre car il s’agit des mois enregistrant les plus faibles nombres de ventes. Décembre et Janvier, car c’est la période où les concessionnaires analysent leurs chiffres de ventes annuel. Si les objectifs ne sont pas remplis (et c’est très souvent le cas), toutes les chances sont de votre côté pour obtenir une remise conséquente !

#9

MÉFIEZ-VOUS DES FRAIS SUPPLÉMENTAIRES

Avant de signer le bon de commande, exigez de la part du vendeur la liste complète des frais de préparation du véhicule, comprenant : le plein d’essence, la carte grise, la mise en route, l'immatriculation, le gravage des vitres, etc...

Attention, cette facture peut être salée et atteindre dans certains cas plus de 1000€ !

Astuce : Ces frais peuvent également être négociés auprès du vendeur.

#10

PENSEZ AUX MANDATAIRES

Ces prestataires de services proposent des voitures en provenance de différents pays européens à des prix défiant toute concurrence : d’un pays à l’autre, une même voiture peut se vendre jusqu’à 30 % moins cher ! Toutefois, si vous passez par l’un de ces sites web spécialisé, il faudra faire quelques concessions. En effet, ce mode d’achat réduit considérablement le choix des marques, modèles et versions.