Voici quelques années, vous avez acheté une maison. À l'époque, vous aviez contracté un emprunt hypothécaire que vous remboursez toujours aujourd'hui. Votre maison sera toutefois vendue prochainement parce que vous avez d'autres projets. Que se passera-t-il alors avec votre crédit hypothécaire ?
 

Pourquoi vendez-vous votre maison ?

Avant d'approfondir la question des conséquences pour votre emprunt hypothécaire, il est important de savoir pourquoi vous vendez votre maison.
 
Vous vendez parce que vous voulez acheter une nouvelle maison.
 
  • Votre maison n'est pas encore vendue et vous n'avez aucune idée de la vitesse à laquelle cela va se faire.
  • Votre maison est déjà vendue ou devrait l'être très rapidement.
 
Vous vendez votre maison et ne comptez pas en acheter une nouvelle.
 
Les conséquences pour votre emprunt hypothécaire varieront en fonction du scénario.
 

Vendre une maison pour en acheter une autre

Nous distinguons deux situations dans ce cas :
 
  • Votre maison n'est pas encore vendue et vous n'avez aucune idée de la vitesse à laquelle cela va se faire.
  • Votre maison est déjà vendue ou devrait l'être très rapidement.
 

1. Votre maison n'est pas encore vendue et vous n'avez aucune idée de la vitesse à laquelle cela va se faire.

Vous devrez dans ce cas faire attention à deux points :
 
  • Vous voulez vendre votre maison actuelle rapidement au juste prix.
  • Vous devrez déposer prochainement une somme d'argent considérable sur la table pour l'achat de votre nouvelle maison, par exemple sous forme d'acompte.
 
Gare au stress si votre maison ne trouve pas acquéreur alors que vous comptez précisément sur l'argent de la vente pour payer une partie de votre nouvelle maison. Plus la date de signature de l'acte d'achat de la maison de vos rêves approchera, plus vous courrez le risque de devoir laisser partir votre maison à un prix inférieur pour pouvoir disposer plus rapidement de l'argent nécessaire, ce qui n’est bien sûr pas le but recherché !
 

A. La solution : un crédit-pont

Un crédit-pont vous donnera le temps nécessaire pour vendre votre maison à un prix correct tout en procédant à l'achat de votre nouvelle maison. Un crédit-pont, comme son nom l'indique, vous permettra de surmonter cette période financièrement délicate.
 
Une fois votre maison actuelle vendue, vous pourrez rembourser le crédit-pont.
 

B. Conditions

Les conditions d'un crédit-pont ne seront pas les mêmes que pour un prêt hypothécaire classique à destination immobilière. La durée sera sensiblement plus courte et le taux d'intérêt un peu plus élevé...
 
Pour un crédit-pont correspondant parfaitement à votre situation personnelle, faites-vous aider de préférence par un spécialiste en crédits-ponts.
 

C. Durée

Un des points d'attention importants dans le cadre d'un crédit-pont sera par exemple la durée, limitée à 6 mois auprès de la plupart des banques, ce qui est très court.
 
Que se passera-t-il si vous ne parvenez pas à vendre votre maison durant cette période ? Vous vous retrouverez alors à nouveau confronté à une situation délicate. Obtenir une prolongation auprès d'une banque sera du reste souvent très difficile dans la mesure où elle considérera cela comme un risque supplémentaire.
 
Ce problème pourra être contourné habilement par nous en prévoyant directement une durée de 24 mois pour votre crédit-pont. Vous ne devrez ainsi pas stresser et ne rencontrerez pas de problèmes inutiles.
 

D. Spécialiste en crédits-ponts

Convenez pour cela d'un rendez-vous avec un spécialiste en crédits-ponts. Celui-ci travaille avec plusieurs organismes de prêt et cherchera pour vous une solution sur mesure.
 
Il existe par exemple des crédits-ponts pour lesquels vous ne rembourserez pas d'intérêts. Il calculera aussi avec vous le montant que vous devrez précisément emprunter et la durée.
 
Notre spécialiste traduira ensuite le tout sous forme de simulation concrète, histoire de savoir directement combien vous devrez rembourser.
 

2. Votre maison est déjà vendue ou devrait l'être très rapidement

Vous n'aurez alors pas besoin d'un crédit-pont, mais bien d'un prêt pour l'achat de votre nouvelle maison. Deux possibilités dans ce cas :
 
  • Vous vous adressez à votre propre banque. Celle-ci devra alors reporter l'hypothèque de votre maison actuelle sur la nouvelle, mais la pratique montre que cela n'est pas toujours évident. 
  • Vous vous adressez à un courtier en crédits comme Auxifina qui travaille avec plusieurs banques. Celui-ci comparera l'offre de différents organismes de prêt et choisira avec vous la solution qui répond le mieux à vos besoins et attentes. Il effectuera aussi une simulation pour vous éviter toute mauvaise surprise. Vous saurez ainsi à l'avance combien vous devrez rembourser chaque mois et pendant combien de temps.
 

Vendre une maison sans en acheter une nouvelle

Si vous vendez votre maison sans en acheter une nouvelle, le notaire demandera un décompte du crédit hypothécaire à la banque. Le solde de votre emprunt devra en effet alors être remboursé, ce que vous pourrez faire avec le produit de la vente de votre maison. Vous devrez aussi, dans ce cas, payer ce que l'on appelle une indemnité de remploi à l'organisme de prêt. Il s'agit d'une sorte de pénalité dont le montant correspond à trois mois d'intérêts et qui est appliquée en raison du manque à gagner que provoque la résiliation de l'emprunt.
 
Si vous souhaitez racheter une maison par la suite, nous vous conseillons de faire appel à un intermédiaire en crédits  qui vous guidera personnellement dans la recherche d'un prêt hypothécaire intéressant. N'hésitez pas à nous contacter sans aucun engagement.