Pierre est divorcé depuis quelques années. Son ex-femme et lui suivent chacun leur propre chemin. L'habitation familiale a été vendue. Pierre s'est installé seul dans un petit appartement et a traversé plusieurs années difficiles. Mais aujourd'hui, le ciel semble s'être enfin dégagé : il n'a plus la moindre dette et veut acheter une maison dans une région pour lui, le bon coin de la Belgique. Mais aura-t-il droit à un nouveau crédit hypothécaire? A-t-il les moyens financiers de le supporter ? C'est avec ces questions en tête que Pierre se rend dans une agence Auxifina.

Crédit hypothécaire : fonds propres ?

La vente de l'habitation familiale a rapporté 80.000 euros à Pierre. De l'argent qu'il a placé sur un compte d'épargne et auquel il n'a absolument pas touché. La maison qu'il souhaite acheter coûte 180.000 euros, auxquels il convient encore d'ajouter les frais de notaire, les droits d'enregistrement, ... En d'autres mots, le montant total s'élève grosso modo à 215.000 euros.
 
Dans l'agence Auxifina, notre collaborateur Mario se renseigne sur les fonds propres de Pierre (80.000 euros) et sur ses revenus et charges mensuels. Pierre gagne 1.700 euros net par mois et doit payer une pension alimentaire de 300 euros chaque mois. Il n'a pas d'autres crédits. Ces 80.000 euros de fonds propres sont importants car ils contribueront à convaincre la banque que Pierre a les moyens de rembourser l'emprunt hypothécaire sans problème. 
 

Crédit hypothécaire scindé en 2

Mario estime que Pierre a besoin de 135.000 euros au total. La quotité (rapport entre le montant emprunté et le prix total de la maison) étant favorable, en l'occurrence 75 %, Pierre pourra compter sur un taux avantageux. Auxifina lui accorde donc un crédit hypothécaire. En raison de son âge (Pierre a déjà 50 ans), le montant emprunté sera scindé en deux crédits :
  • un prêt de 65.300 euros sur 25 ans
  • un prêt de 69.700 euros sur 15 ans
Grâce à ce montage, Pierre aura moins à payer chaque mois une fois qu'il sera pensionné. Logique puisque son allocation de pension sera plus faible que son dernier salaire net.
 
Les deux prêts hypothécaires sont assortis d'un taux fixe de 2,35 %. Un des partenaires de crédit d'Auxifina accorde sa confiance à Pierre. Ce partenaire de crédit est disposé à accorder une seconde chance aux personnes isolées, comme Pierre, après un divorce. Flexibilité et simplicité donc !
 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos crédits hypothécaires ?

Alors, contactez vite votre agence Auxifina. Ou complétez ce formulaire, cela ne vous prendra que deux minutes. Nous vous contacterons rapidement pour un rendez-vous.